Very Bad Trip 2

Deux ans seulement après le succès de Very Bad Trip, Todd Phillips revient avec ce nouvel opus. On était un peu inquiets à l’idée de voir une suite, tant le premier volet étant délirant d’originalité et finalement de grand n’importe quoi ! Cette fois ci, nous retrouvons notre bande de potes à Bangkok, pour un voyage plus que déjanté !

Phil, Stu, Alan et Doug s’offrent un voyage exotique en Thaïlande, à l’occasion du mariage de Stu. Après l’inoubliable soirée d’enterrement de sa vie de garçon à Las Vegas, Stu ne veut rien laisser au hasard et opte pour un brunch léger, sans risque, avant la cérémonie. Mais les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Ce qui s’est passé à Las Vegas est imaginable à Las Vegas, mais ce qui se passe à Bangkok dépasse l’imagination…

Avec un pitch pareil, on s’attend à du lourd ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on est servis ! Durant les 1h42 que compte le film, on ne s’ennuie pas une seule seconde, le tout est ultra rythmé, et on ris vraiment beaucoup.

On prend un réel plaisir à retrouver les personnages du premier volet. Ils n’ont finalement pas beaucoup changé depuis la dernière fois, avec Phil le meneur et tombeur de la bande, Stu le futur marié un peu coincé, et bien sûr Alan le psychopathe.
Sans ce dernier personnage, le film n’aurait pas la même saveur. Encore une fois, Zach Galifianakis est épatant et désopilant dans ce rôle de simplet dépressif et ne pouvant pas s’empêcher de faire une connerie à la minute. Il incarne ce rôle à la perfection, et c’est finalement là le grand intérêt du film.

La petite déception peut venir du fait que finalement Very Bad Trip 2 n’est pas très original. En effet, il reprend la trame exacte du premier volet mais transposé à Bangkok. Le mariage de Stu, son enterrement de vie de garçon qui dérape, le flou… puis le grand n’importe quoi qui suit.

Cependant, c’est une très bonne suite, le film étant encore plus trash, plus délirant. Au final, on ris beaucoup, bien que moins surpris par les rebondissements. L’atmosphère de Bangkok, assez crade et décalée, rajoute à cette impression de délire total. Quelques scènes demeurent déjà mythiques, comme dans le club de striptease,  chez les moines bouddhistes ou encore la fin totalement folle avec l’apparition d’une sacrée guest star !

Quand aux photos qui défilent lors du générique, elles sont à nouveau présentes, et c’est peut être là le moment le plus drôle. On découvre peu à peu ce qui s’était passé, avec des images parfois assez hard.
On avait peur de cette suite, et finalement Very Bad Trip 2 s’avère être un très bon deuxième volet. Un  divertissement de qualité en somme.

A.

Share This:

2MuchPoney


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.