The Revenant

Tout le monde en parle et pour cause, The Revenant pourrait bien offrir à Leonardo DiCaprio son premier oscar. Retour sur un film qui vaut tous  les détours.

The_Revenant

Quand on regarde la filmo d’Inarritu on se dit que ce réalisateur sait ce qu’il fait. Amours chiennes, 21 grammes, Babel, Beautiful, Birdman… 5 films qui l’ont propulsé d’abord au rang de cinéaste radical puis à celui de grand monsieur d’Hollywood. Avec The Revenant, le réalisateur mexicain confirme son nouveau statut, mieux encore il se rapproche un peu plus des étoiles.


Le premier sentiment qu’on a en découvrant The Revenant c’est une certitude : nous assistons à ce moment-là à un grand moment de cinéma. Dans la salle, impossible de ne pas penser que nous sommes en train de visionner un film qui marquera à jamais l’histoire du cinéma. Comme un Titanic en son temps mais dans un autre registre. Inarritu a visé très haut et a réussi largement son pari. Son film est un sommet d’art et de maîtrise, une quête existentielle sur fond de revanche qui nous rappelle autant Malick que Tarantino. Chaque scène nous confirme ce sentiment d’assister à un monument cinématographique. On est complètement fascinés par ce requiem si parfait qui ne nous laissera pas une minute de repos. Autant le savoir, The Revenant est un film éprouvant, exigeant qui vous interdit de rester simple spectateur. Attendez-vous à avoir froid, à gémir et à avoir peur comme les personnages qui habitent le film.

The-Revenant-1-1200x716

Parmi les habitants, vous n’échapperez pas à la performance hors du commun de Leonoardo DiCaprio. Sans dire grand chose, l’acteur transmet en un regard ou une démarche bien  plus que des mots. On est la aussi happé par la performance qui nous laisse sans voix. Une fois encore , DiCaprio prouve qu’il peut tout faire, tout jouer et qu’être un milliardaire chez Scorsese ne l’empêche pas de jouer à Danse avec les Loups en plein hiver canadien. Espérer l’Oscar est un euphémisme tant il règne à la fois sur sa catégorie que sur le cinéma actuel.
Si Tom Hardy nous a laissé un peu sur notre faim, on retiendra Domhnall Gleeson en général courageux et Will Poulter en jeune soldat brave et honnête.


Pour la réalisation , les paysages, l’aventure, les relations humaines et pour ses acteurs, The Revenant est absolument à voir. Le genre de film comme on en voit peu. Qui vous épuise et vous essore avant de vous laisser sans voix au générique de fin. Un très très grand film.

revenant2015

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.