Star Wars VIII : Les derniers Jedis

Après un retour en demi teinte en 2015, la nouvelle trilogie Star Wars prend de la hauteur avec les Derniers Jedi. Le grand blockbuster de l’année est une très belle réussite on vous explique pourquoi.

 

68244-ozih7xa-169-lg

 

Déjà impossible d’être complément objectif à l’égard de cette saga. Il y a 50 ans sortait ce qui deviendrait la base de la culture pop. Depuis, on n’a jamais arrêté d’y vouer un culte. Et même lorsqu’une prelogie un peu foireuse voyait le jour, on se donnait rendez-vous au cinéma. Puis vint le temps des blu-ray qui scellaient définitivement notre passion. Chaque année, marathon Star Wars. Et puis voilà il y a deux ans notre dévotion fut récompensée avec la sortie d’une nouvelle trilogie et l’annonce d’une production démentielle de nouveaux longs métrages autour de l’univers étendu. Bingo. Oui mais à la baguette du Réveil de la force un certain JJ Abrams fan de la première heure et dont le travail en pâtira. Le Réveil de la Force aura eu le mérite de relancer la saga et c’est tout. Un an plus tard Rogue One balayait tout sur son passage et surpassait de loin l’épisode VII.

 

null

 

Pour une raison injustifiée, les graines plantées par JJ Abrams ont germé dans nos têtes et malgré un film facilement publiable, les questions fusaient depuis : qui est Ray ? Kylo Ren peut-il basculer du côté clair de la Force ? Luke va-t-il rejoindre la résistance ? Qui est le Supreme Leader ? Alors on scrutait tous les détails des différents Trailers en attendant que l’épisode VIII voit le jour. Étrange sensation que de suivre une Saga comme s’il s’agissait de l’histoire de notre propre famille. D’ailleurs dans cette famille, un drame allait perturber ce bel équilibre : la mort de Carrie Fisher. Après le choc, c’est encore une fois la Saga qui prend le dessus et s’inscrit encore plus dans les mémoires collectives. En disparaissant la Princesse Leïla envoyait tout droit Star Wars dans les étoiles.
Nous voici en décembre et Star Wars VIII prend d’assaut les salles obscures. L’engouement est au rendez vous, les salles remplies, les parents viennent avec leurs enfants, les grands enfants sortent leur sabre laser et le personnel du cinéma est habillé en armée de l’Empire ou en Jedi. Jamais un culte n’avait atteint ce niveau. Et puis 10 minutes plus tard, silence, logo George Lucas et logo Type Star Wars. Le thème de John Williams remplit la salle et impose tout silence. Les frissons sont là, le sourire aussi. Sentiment qui ne nous quittera alors plus pendant 2h30.

 

null

 

Sans trop vous en dire, sachez seulement que Rian Johnson parvient avec une aisance folle à faire conjuguer hommage à la trilogie originelle et vrai vent de nouveauté. Grâce à la musique d’abord très empruntée de l’Empire Contre Attaque, grâce à ses héros de toujours mais aussi grâce aux thèmes abordés dans le film. Là où le film devient brillant c’est quand il arrive à défendre l’idée que pour renaître il faut détruire le passé. Réflexion plus que passionnante à une époque où Luke est considéré comme un Dieu et le poids familial (comme le poids de la saga) un peu trop lourd à porter. Personnellement on adore cette audace et le parallèle assez flagrant entre Ryan Johnson et Kylo Ren.

 

null

 

Certains diront que le film est trop Disney (mignon) ou trop Marvel (comique) d’autres diront qu’il ne s’éloigne toujours pas assez de l’original. A vous de voir. Pour nous il fait plus que le job et se classerait même parmi les tous meilleurs de la Saga. On a hâte de voir la suite pour retrouver les nouveaux Héros Rey et Po tout en sachant que l’ombre des anciens veillera longtemps sur eux.

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.