Mission : Impossible – Protocole fantôme

On croyait la Saga morte suite aux frasques de son acteur principal et surtout suite à un décevant 3ème opus. Et c’est pourtant celui qu’on attendait pas qui nous procure une vraie dose d’adrénaline ! Drôle et captivant, Mission : Impossible – Protocole fantôme est une bonne surprise que vous pouvez dès à présent retrouver en DVD et Blu-Ray.

Impliquée dans l’attentat terroriste du Kremlin, l’agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l’opération « Protocole Fantôme », Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l’agence et de déjouer toute nouvelle tentative d’attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l’agent doit s’engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d’IMF dont il n’a pas bien cerné les motivations…

Sorti presque dans l’indifférence la plus totale Mission : Impossible – Protocole fantôme était resté discret. Alors qu’on attendait comme le messie les épisodes 2 et 3 et qu’à l’approche de leur sortie en salle on trépignait d’impatience, il en est loin d’être le cas avec ce quatrième volet. Mercredi 14 décembre. « Ha c’est aujourd’hui que sort Mission : Impossible? » « Oui! on va le voir? » « Je sais pas j’aime pas Tom Cruise ». Finalement, on laissera sa chance à Mission Impossible en se disant qu’au pire on passera pas un mauvais moment.

Dès les premières minutes on sent que quelque chose a changé. Pas d’intro ou de bavardages, on entre directement dans le vif du sujet. Mission : Impossible – Protocole Fantôme démarre comme un James Bond, à 200 à l’heure. Le générique commence, le célèbre thème de la Saga résonne et on est foutrement bien ! Nouveaux visages. Nouvelle équipe. Puis on retrouve Tom Cruise. Premier plan : il sourit, et là toutes ses conneries de scientologie nous passent à deux milles au dessus. Ethan Hunt est de retour et est en pleine forme !

L’action est le maître mot de cette nouvelle mission. Pendant près de 2h15 le film regorge de scènes d’actions incroyables et de cascades en tout genre. La scène où Ethan Hunt descend en courant la façade de la Tour de Dubaï est à couper le souffle (et dire qu’il l’a vraiment fait…). De même que la course poursuite en pleine tempête de sables. Pas une minute à perdre avec des longs discours et place à l’action !

Image de prévisualisation YouTube

Très vite on se rend compte que ce nouveau chapitre est assez proche du tout premier réalisé par Brian De Palma. Ce qu’on avait tant aimé dans Mission : Impossible en 1996 semble se reproduire en 2011 mais avec bien sûr une modernité en plus.

En plus d’être un film d’action parfaitement réussi, Mission : Impossible – Protocole fantôme est dotée d’une grande dose d’humour. Dans chaque scène ou presque, l’équipe de IMF nous fait sourire. Alors qu’elle semblait infaillible et toujours parfaite, dans cette nouvelle mission, les agents semblent toujours improviser sans jamais être trop sûrs de ce qu’ils fabriquent ! Une idée géniale qui vient donner un nouveau souffle à la Saga. Ethan Hunt n’a plus 20 ans et quand il tente de rentrer par la fenêtre il se prend l’encadrement. Cette équipe complétement livrée à elle même nous fait plaisir et l’agent Benji Dunn (Simon Pegg) apporte une immense fraicheur et un humour décalé absolument délicieux.

Finalement on se dit qu’il fallait donner de la liberté à ces gars là pour avoir quelque chose de si grand ! Aucun retour en arrière possible et voilà nos sympathiques agents tenter le tout pour le tout pour démasquer les coupables et empêcher la troisième guerre mondiale. Film hommage à la série, dans la lignée des meilleurs James Bond, Mission : Impossible – Protocole fantôme séduit alors que personne ne pouvait le prévoir. Tom Cruise n’est pas mort, la saga Mission: Impossible non plus et on en est ravi !

M.

Share This:

2MuchPoney


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.