Mais comment font les femmes ?

Un nom sur l’affiche : Sarah Jessica Parker n’aura pas réussi à faire décoller de sa médiocrité cette adaptation d’un célèbre best seller. Long, bourré de clichés, avec une mise en scène ratée… Affligeant !

Kate est mariée, a deux enfants et un job épuisant.
Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle jongle avec un emploi du temps de ministre pour concilier son travail, l’éducation de ses enfants et sa vie de couple.
Sa vie est une succession de mini-cataclysmes auxquels elle doit trouver des solutions : comment réussir une conférence-call en préparant le diner de ses enfants ? Comment arriver à se faire des soirées entre copines quand le petit dernier est malade ? Comment être sexy avec son mari après 12h au bureau ?
Mais comment font les femmes ? Si c’était si simple, les hommes feraient pareil…

Après l’insupportable Ou sont passés les Morgan? on était curieux de voir Sarah Jessica Parker revenir sur nos écrans. Héroïne du film de Douglas McGrath, elle interprète Kate Reddy qui jongle perpétuellement entre sa vie de maman et sa carrière brillante dans la finance. Et là on se dit que le rôle lui va bien. On l’imagine dans la vraie vie à courir à droite à gauche pour ses enfants tout en enchainant les tournages et représentations publiques. Un rôle qui lui colle à la peau mais qui devient assez vide insupportable. Allons-nous nous prendre d’empathie pour cette femme à qui tout réussi ? On a du mal à la plaindre tant sa vie à l’air … parfaite. Une maison de rêve, des enfants beaux, un mari attentionné et présent, une baby-sitter qui fait du surf, une amie décomplexée, et surtout un boulot passionnant qui l’envoie partout autour du monde et qui lui permet d’acheter des petits pots pour ses enfants (voir un peu plus… ) On a vu mieux comme vie décadente ! Alors comment fait-elle? Franchement on s’en fou un peu et on se dit qu’avec l’argent qu’elle a, elle fait bien d’y arriver !

Autre grand raté du film, sa mise en scène.Pourquoi avoir voulu copier la construction des épisodes de Sex and The City? Si on aimait voir les gens donner leurs points de vue dans la série, l’effet est inverse dans Mais Comment font les femmes? Ces interviews cassent le rythme et alourdissent considérablement le film. Et au niveau des interview (comme du film d’ailleurs) les clichés s’enchainent. Entre la mère de famille passant sa vie dans la salle de sport, la bonne copine assumant son côté mère indigne, la jeune employée qui ne jure que par le travail et le collègue jaloux de la réussite des femmes, on se dit qu’on est servi !

Mais comment font les femmes? aurait pu passer pour une comédie légère pour soirée entre filles si on ne sombrait pas dans l’attendrissement constant. La palme revenant à la relation mère-fille où devant les absences répétées de sa mère, la jeune fille lance des « Mais tu m’avais promis » à tout bout de champ. Là on se dit que le réalisateur cherche à émouvoir et le résultat est assez décevant.

La seule consolation du film se trouve du côté du casting. Même si SJP donne toujours dans le même registre, force est de constater qu’elle le fait bien ! Quand à son partenaire masculin , Pierce Brosnan, impossible de nier son charisme et sa classe.

Jamais drôle (sauf peut être pour les enfants de 4 ans), très lourd, et trop emprunté à Sex and The City, Mais comment font les femmes ? se noient dans ses intentions et en devient une comédie sans intérêt.

M

Share This:

2MuchPoney

  • http://lecinedeplatinoch.over-blog.fr/ Platinoch

    Entièrement d’accord. McGrath signe là l’un des pires nanars de l’année. Outre le manque d’empathie pour l’héroïne et le manque d’humour général du film, le pire reste sûrement son absence total de sens critique vis-à-vis de la société néo-libérale, qui pousse sans cesse chacun à travailler plus et à vouloir toujours plus au détriment de choses plus importantes…


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.