Lola

Premier long métrage de Jacques Demy, Lola marque la naissance d’un grand cinéaste. A l’occasion de sa sortie Blu-Ray en version restaurée cette année, il était temps de le visionner histoire de savoir si Jacques Demy avait dès son début de carrière le talent qu’on lui connait.

Lola- Blu RayClémence est une danseuse de cabaret qui se fait appeler Lola. A Nantes, elle élève seule son petit garçon Yvon qu’elle a eu il y a sept ans avec Michel et dont le souvenir est encore trop présent. Disparu du jour au lendemain sans laisser de traces, Michel manque à Lola qui ne peut se résoudre à aimer à nouveau. Elle se raccroche à des souvenirs et espère un jour le voir revenir à Nantes sans trop y croire. Alors pour passer le temps, elle se laisse séduire par des marins de passage. Un jour, elle croise par hasard Roland Cassard, rêveur romantique et ami d’enfance. Le jeune homme va vite tomber sous le charme et devoir faire à un constat : Lola attend et attendra toute sa vie Michel …

Il y a dans le cinéma de Jacques Demy quelque chose d’indéfinissable qui vous séduit au premier regard. Tout ce que nous aimions dans Les parapluis de Cherbourg ou Les Demoiselles de Rochefort semblent déjà apparaitre pour sa première réalisation. Loin d’un cinéma conventionnel et très naif, Jacques Demy apparait en avant-gardiste avec Lola et propose une magnifique réflexion sur l’amour, la fidélité, les souvenirs, l’attente et le besoin de donner un sens à sa vie. Dès le début, et derrière le personnage de Roland Cassard on retrouve cette idée. Quand il se fait renvoyer de son emploi en citant Marlaux « Il n’ypas de dignité possiblepas de vie réelle pour un homme qui travaille douze heures par jour sans savoir pourquoi il travaille » on retrouve le héros romantique que Jacques Demy affectionne par dessus-tout.

Lola_Jacques_Demy_1

Avec Lola, Jacques Demy construit sa légende et pose les bases de son cinéma. Les tournages en exterieur, le naturel des dialogues et la vivacité du montage s’imprègnent directement de l’héritage de la Nouvelle Vague. Quand à la mise en scène quasi musicale si chère à Jacques Demy, on la retrouve déjà dans ce premier film et évoque déjà tout l’enchantement qu’on ressentira dans chacun de ses films. Et au delà de la construction d’un style Demy, on peut considérer Lola comme le film originel du cinéma de Demy. Basé à Nantes (ville où a grandit le cinéaste) Lola est surtout une histoire de souvenirs et de départ. Les souvenirs chéris d’un réalisateur à sa ville, un réalisateur qui laisse Nantes derrière lui à l’image de ses personnages pour commencer une carrière, une nouvelle vie. Lola peut alors être considéré comme la matrice narrative (Roland Cassard revient dans Les Parapluies de Cherbourg pour chanter : « Autrefois, j’ai aimé une femme, on l’appelait Lola… ») et esthétique (la musique est signée d’un certain… Michel Legrand) de son cinéma.

Lola_Jacques_Demy_3

Pour porter le film, Jacques Demy choisit Anouk Aimée, sublime en Lola, danseuse sexy et femme fatale pourtant dénouée de vulgarité et de méchanceté. Une belle personne dont l’aura rayonne toujours plus de cinquante ans après la sortie du film. A ses côtés, en alter-ago de Jacques Demy, Marc Michel interprète le beau et rêveur Roland Cassard.

Quand on regarde les nombreux bonus du film, on apprend que Lola fut un parcours semé d’embuches. Jacques Demy déjà bourré d’idées de mise en scène aura du se contenter du minimum pour réaliser son Lola les problèmes financiers s’accumulant. Lui qui rêvait déjà technicolor et numéros musicaux chorégraphiés devra se contenter de noir et blanc et d’une narration plus classique. On apprend aussi que la rencontre avec Michel Legrand était un bel hasard suite au refus d’un compositeur américain et qu’elle sera à l’origine de presque 30 ans de collaboration.  On est alors heureux que le hasard est une fois encore si bien fait les choses avec Jacques Demy !

Lola_Jacques_Demy_2

Dans une édition Blu-Ray sublime éditée par Arte et disponible depuis le 21 Novembre 2012, toutes les conditions sont réunies pour découvrir Lola. Premier film de Jacques Demy, Lola pose les bases de tout le cinéma du réalisateur nantais et offre un magnifique hommage à sa ville d’origine. Un film à voir absolument pour comprendre le cinéma de Jacques Demy.

Découvrez d’autres oeuvres sur Cinetrafic dans des catégories aussi diverses et variées que dans la liste film culte ainsi que celle liée à la bande annonce.

M.

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.