Le sens de la fête

Depuis Nos jours Heureux, c’est un rendez vous qu’on attend toujours avec la même impatience. Il faut dire que le duo Toledano Nakache n’a cessé de nous surprendre depuis. Et même si Samba ne nous a pas complètement séduits, Le Sens de la fête avait tout pour nous réconcilier avec les deux maîtres de la comédie à la française. C’est chose faite puisque Le Sens de la fête s’annonce comme la meilleure comédie française de l’année !

 

le-sens-de-la-fete

 

C’est donc l’histoire d’une entreprise d’organisation de mariage menée d’une main ferme par Max (formidable et inimitable Jean Pierre Bacri). Le temps d’une réception on va découvrir l’envers du décors. Des extras recrutés sur le tas au DJ qui a sa vision de l’animation en passant par le photographe puriste, on va faire le tour de tous les métiers liés à un mariage en hautes pompes. Et si vous avez déjà été invités à un mariage, vous savez déjà le grand bordel que tout cela dissimule entre les surprises du marié, les tontons alcoolisés et le traiteur qui change de menu à la dernière minute. Le film s’annonce encore plus jouissif quand on a déjà organisé un mariage… Bref c’est le Sens de la fête ! Fête qui virerait facilement au cauchemar si personne ne supervisait tout ca !

 

Le pitch en lui-même est vendeur parce que c’est un sujet nouveau au cinéma, sujet qui touche d’autant plus tout le monde ! Mais là où Toledano et Nakache font la différence c’est dans leur capacité à écrire des personnages et raconter des histoires entre eux. Personne n’est oublié et a le droit à la lumière. Une vraie prouesse dans un genre ou les seconds rôles sont souvent oubliés.

 

le-sens-de-la-fete-image-2

 

Si le casting est parfait (mention spéciale à Benjamin Lavernhe absolument génial dans une scène inoubliable) il faut aussi féliciter l’écriture taillée au couteau qui en fait un film dans son époque et si drôle ! On regrettera seulement quelques gags un peu répétitifs ou un peu trop gros dont le film aurait pu aisément se passer !

 

Malgré ce petit bémol, Le Sens de la fête est à ne pas rater. Toledano Nakache ou l’assurance de passer un très bon moment au cinéma ! 

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.