La Vie rêvée de Walter Mitty

Pour son cinquième film derrière la caméra, Ben Stiller raconte et incarne Walter Mitty, un homme rêveur quelque peu inadapté à la vie en société qui va trouver le courage un beau matin de vivre ses rêves.

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

A la vue de sa bande-annonce et son synopsis carrément alléchant, on doit avouer qu’on avait placé La Vie rêvée de Walter Mitty très haut dans notre estime. Même si on ne croyait pas beaucoup en Ben Stiller réalisateur d’une comédie dramatique, on avait toutes les raisons d’espérer commencer l’année en apesanteur.

Si le film met réellement longtemps à s’installer on est immédiatement sous le charme. La poésie qui se dégage de ce Walter Mitty est folle et les idées fusent. Evidemment, on se prend au jeu et on s’immisce bien naturellement dans la peau de ce petit bonhomme qui nous ressemble forcément un peu. Coincé dans un boulot routinier, Walter Mitty avale ses reparties qu’il reverrait de sortir enfin. La peur de l’inconnu, la sécurité et la lâcheté l’emprisonnant à jamais dans une vie qui l’ennuie plus que tout. Impossible alors, de rester en dehors, de ne pas rentrer dans le personnage et de voir en lui notre petit nous. Alors quand il décide de tout quitter pour entamer une aventure exceptionnelle, on rêve à notre tour et on réfléchit aux choses qu’on doit accomplir dans notre vie, sans peur ni penser à l’arrivée. Le voyage comme seule motivation.

La_Vie_revée_De_Walter_Mitty

Alors qu’on connaissait Ben Stiller tordant et capable de bien des choses, on ne le savait pas capable d’un tel film. Certains moments flottant juste par enchantement et surprennent par leur grâce et leur intensité (on pense évidemment à cette reprise de Space Oddity à la guitare par Kristen Wiig ou à une scène incroyable sur un skate en Irlande…) Grâce à des idées lumineuses de mise en scène, que vous pouvez déjà repérer dans la bande-annonce, Ben Stiller livre un film profondément personnel, rêveur et forcément touchant. Il y interprète également son rôle principal qui lui colle vraiment à la peau. Ce qui nous pousse à nous demander qui est réellement Ben Stiller. L’acteur comique américain qu’on adore détester ou un homme ordinaire qui ne rentre pas dans ses rêves…

La_Vie_revée_De_Walter_Mitty_2

Une idée de départ exceptionnelle pour un film qui visuellement et musicalement (merci José Gonzalez) vaut vraiment le coup. Oui mais… Car il y a un mais et pas un petit, on aura pas réussi à vraiment s’attacher au film. Et pourtant, dieu qu’on aurait aimé adorer ce Walter Mitty qui avait tout pour nous plaire. Pourtant, il manque quelque chose, un supplément d’âme, le petit truc qui ferait passer un film sympathique en claque indiscutable. Oui, les voyages de Mitty sont sympathiques, oui l’histoire d’amour est mignonne mais le soufflet ne parvient pas à rester monté très longtemps. On aura attendu que le film commence enfin pendant toute la durée de Walter Mitty. Un voyage qui ressemble alors plus à un guide touristique pour les coins paumés sur Terre qu’à un quête initiatique. Et 2heures de National Geographic ça peut paraître interminable malheureusement…

La_Vie_revée_De_Walter_Mitty

Bref, vous l’aurez compris on aurait adoré adorer La Vie rêvée de Walter Mitty mais la sauce n’a malheureusement pas pris. Un bon réalisateur derrière aurait sans doute réussi à insuffler l’âme nécessaire à cette histoire pour la rendre inoubliable et beaucoup plus émouvante. On en ressort avec un sentiment désagréable d’avoir assisté à un vol d’essai… Dommage, vraiment, car on avait sous les yeux un très très beau projet cinématographique et bien plus encore !

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP

  • Thomas PERILLON

    Une fois de plus, nos avis sont assez proches :-)

  • Thomas PERILLON

    Une fois de plus, nos avis sont assez proches :-)


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.