Connasse, princesse des coeurs

Si vous n’êtes pas parti en Alaska l’année dernière, vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène Connasse. Série courte commandée par Canal, la connasse Camille Cottin piège en caméra cachée des dizaines de personnes. Derrière la caméra cachée un concept : être la plus insupportable possible. Sketchs aussi bien imaginés que joués, Connasse est devenu en quelque temps un personnage culte. Difficile alors d’échapper à la transposition sur grand écran…


Si sur le principe on était carrément pour, on doit avouer qu’on a douté un peu de l’efficacité du comique de situation sur 1h30. Un générique plus tard on comprendra qu’on va bien rire et c’est là le plus important.

Après avoir suivi les premiers pas de Camilla, (être une connasse ne s’invente pas c’est dans les veines) on la retrouve à Paris à enchaîner les petits boulots. Évidemment mécontente de sa situation, elle va avoir une révélation : si elle ne veut plus travailler, il va falloir épouser un homme marié. Un périple en Angleterre à la conquête du Prince Harry est alors une évidence.

 

Tenu sur un fil, on regarde Connasse, princesse des cœurs, comme on regarderait un thriller. À chaque apparition de Camille, on attend la suite avec impatience, on a peur aussi de la réaction de l’autre. Surtout en Angleterre… Pour en arriver à ce résultat, absolument divin, on se dit que la comédienne et les deux réalisatrices ont du fournir un travail monstre pour donner au film ce côté si naturel et brut. On comprend vraiment la difficulté quand Camille Cottin se retrouve deux fois au poste de police et doit inventer des histoires d’enterrement de vie de jeune fille pour se sortir de là…

Forcément une telle performance ne peut que forcer le respect ! Camille Cottin disparaissant complètement derrière son personnage plus vrai que nature qui va toujours aussi loin sans jamais se trahir. Quand on voit Connasse, princesse des cœurs, on se dit alors que l’actrice peut tout jouer !

 

Sans trop vous dévoiler le film, on peut déjà vous dire que certaines scènes risquent de vous marquer presque à vie. Chacun trouvera son compte qu’il s’agisse d’un shopping agité chez Top Shop ou d’une course poursuite canine … Il est fort possible que vous ressortiez du film avec des répliques cultes plein la tête bordel de shit !

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.