CinéBref #1


Il arrive parfois que nous voyons des films sans qu’on ait forcément envie (ni le temps) d’écrire une longue critique. D’où le lancement d’un nouveau rendez-vous révolutionnaire : CinéBref ! L’idée est simple : vous parlez en quelques lignes de films à  l’affiche ! On commence cette semaine avec 3 films : Broadway Therapy, Nos femmes et Girls Only.

Capture d’écran 2015-05-10 à 11.41.40

BROADWAY THERAPY de Peter Bogdanovich

Hommage à la screwball comedy, Broadway Therapy raconte les pérégrinations d’un metteur en scène de théâtre Arnold Albertson dont le monde va être totalement chamboulé quand sa femme se retrouve nez à nez sur les planches avec sa dernière conquête.  Tous ceux qui se trouvent mêlés de près ou de loin à cette délirante histoire vont voir leur vie changer à jamais dans un enchaînement de péripéties aussi réjouissantes qu’imprévisibles. Personne n’en sortira indemne !

A l’écran le résultat est presque aussi brillant que sur le papier ! Dans une cacophonie générale, ce petit monde se croise et se décroise presque par enchantement. On pense forcément à Woody Allen mais la modernité du casting et la légèreté d’un scénario très original rendent le film délicieux. Peut-être aussi parce que derrière on retrouve à la production Wes Anderson et Noah Baumbach… Allez-y pour passer un agréable moment, Owen Wilson y est divin même si on a d’yeux que pour Imogen Poots véritable révélation du film !

Broadway_Therapy-Badachaboum_Paris

NOS FEMMES de Richard Berry

Max, Paul et Simon sont amis depuis 35 ans. Leurs petites soirées entre hommes sont toujours parfaites jusqu’au jour où Simon débarque persuadé d’avoir tué sa femme. Le couvrir, le dénoncer ou ne rien faire : voilà le nouveau programme de la nuit pour Max et Paul.

Dans l’idée on était plutôt pour. Adaptation d’une pièce à succès, casting bien sympathique et scénario original qui nous pousse à nous poser des questions sur la profondeur de l’amitié auraient dû suffire à rendre Nos Femmes au cinéma, regardable et agréable. Malheureusement, comme trop souvent, on se rend compte que le passage du théâtre au cinéma est loin d’être aisé et que trois bons acteurs ne sont pas synonymes de succès. Il n’y a rien dans ce film à part du vent brassé par un Thierry Lhermitte décoloré et un Daniel Auteuil en vieux pantouflard. Seul Richard Berry arrive parfois à tirer quelque chose mais il nous aura fallu enlever avant les guirlandes de « trop » qui hantent ce film. Pas une fois on aura souri, soufflé tout au mieux en attendant la fin.

7777120934_nos-femmes-avec-thierry-lhermitte-daniel-auteuil-et-richard-berry

GIRLS ONLY de Lynn Shelton

Dans cette comédie indépendante américaine on retrouve Keira Knightley dans la peau d’une jeune femme, qui la veille de ses 30 ans, va réaliser qu’elle n’a pas la vie qu’elle veut. Incapable d’affronter la réalité et ses problèmes, elle va se réfugier chez Annika, une adolescente de 16 ans, rencontrée par hasard. Les deux nouvelles amies vont alors se rapprocher et s’aider mutuellement.

Quand la réalisatrice de Ma meilleure amie, sa soeur et moi, s’attaque au mal du siècle : refuser une vie pré-établie d’avance, ça donne un petit film sans prétention mais très agréable. Keira Knightley y est parfaite (forcément un rôle qui lui va à merveille) quand Chloé Grace Moretz s’ajuste sans en faire trop. Aucune raison de rire aux éclats mais plus une envie de se pencher sur notre propre vie et de se demander si le « craquage » de Megan ne pourrait pas nous arriver. Un joli film tendre et intelligent avec ce qu’il faut de romantique pour en ressortir souriant.

Girls_Only

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.