Cannes 2012 : Jour 2 !

Après 5heures de sommeil, il faut déjà repartir ! J’ai rendez-vous à 10h avec Michel Gondry pour l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. Pourtant arrivée tôt (9h20), la séance s’annonce complète et les portes se ferment une dizaine de personnes avant moi … The We And The I se fera donc sans moi. Tant pis.

Après un petit jus d’orange pressé sur la Croisette, je me rends au palais ne sachant pas trop quoi faire en attendant le Audiard à 15H. Par chance, je trouve une invitation pour Mystery à un Certain Regard. Le film commence dans 5mn et je me trouve une place en Orchestre en plein milieu. Après une Jeunesse chinoise et Nuit d’ivresse printanière je me retrouve à nouveau à Cannes pour voir un film de Lou Ye. Et malgré une idée de départ des plus intéressantes (un homme infidèle menant une double vie pris au piège par ses deux femmes) impossible de retenir quoi que ce soit de ce film trop brouillon autant dans la forme que dans le fond. On passe donc 1h40 à se demander qui et qui et à naviguer entre des histoires qui n’ont d’intérêt que pour la mise en place d’un schéma dramatique. Un film vite vu vite oublié, la faute également à un énorme problème de rythme.

Petite salade mangée en speed sur la Croisette et me voilà de retour au Palais cette fois pour le Audiard. Une salle archi comble pour un film applaudit par la presse le matin ! Très haut au Balcon, j’attends la claque annoncée.

Deux heures plus tard le miracle a eu lieu. Je n’ai pas pris une claque mais un uppercut qui m’a mise K.O ! Audiard est un maitre absolu capable de raconter de magnifiques histoires aussi passionnantes que bouleversantes. Le casting est impeccable ( Un prix d’interprétation pour Matthias Schoenaerts ne serait pas volé ! ) et la mise en scène poignante. Un film que je ne suis pas prête d’oublier et qui laissera des traces autant dans le cinéma français que dans ce festival.

Fin des films pour aujourd’hui et direction la villa des Inrocks pour sa soirée d’ouverture. Dans un cadre idyllique, les Inrocks proposeront chaque soir des concerts et des apéros. Et en entendant Gossip, C2C et Cascadeur je profite d’une petite bière sur un transat. Les gens commencent à arriver et je croise Maxime Musqua toujours en train de faire des bêtises puis Osmany plus tard. Cascadeur commence à jouer et la torpeur peut commencer … Rien contre l’homme casqué mais impossible de nier la platitude de ses concerts pas vraiment en adéquation avec l’ouverture de la villa des Inrocks ! Cela dit tranquillement installée dans mon transat, le set passe beaucoup mieux qu’à la Gaité lyrique debout pendant deux heures …

Après un tentative d’animation de Julie Ferrier digne de son passage aux Césars (Sérieusement Julie tu étais plus drôle avant tout ça !! ) Gossip arrive enfin. Et alors que je faisais la queue depuis 1 heure pour mon Mojito fraise je laisse tout tomber pour aller au plus près de la scène. Beth Ditto est en très grande forme et le public prêt à faire la fête avec elle. Un concert endiablé qui a fait danser tout le monde pendant plus d’une heure ! Et alors que je ne suis pas très fan du groupe je dois avouer qu’en live The Gossip c’est carrément un autre monde tant la sympathie et la folie de la chanteuse sont contagieuses.

Malheureusement pour moi je m’échappe avant le début de C2C. Je dois rentrer à Nice, dormir un peu et vous raconter mes aventures. En plus demain, une grosse journée s’annonce encore avec le Dolan, le Garonne et le Weerasethakul ! Promis samedi à la soirée Orange je serais plus en forme et danserais jusqu’au bout de la nuit.

M.

Share This:

Marine

" J'ai toujours rêvé de faire du cinéma. Comment vous êtes entré dans le cinéma ? C'est pasque je connais l'ouvreuse... " @Marine2MP


NOUS CONTACTER

Pour toute demande ou proposition
de partenariats, vous pouvez nous contacter
à 2muchponey@gmail.com

Conçu sous Wordpress, hebergé chez OVH.